Avec le froid, il est légitime d’augmenter le chauffage. Du monoxyde de carbone ou CO, un gaz particulièrement toxique résultant d’une mauvaise combustion, peut alors se dégager des appareils de chauffage, des cheminées ou des moteurs à combustion interne (fonctionnant au gaz, au bois, au charbon, à l’essence, au fuel ou à l’éthanol).

On déplore chaque année près de 100 décès attribués à des intoxications au monoxyde de carbone.
Le monoxyde de carbone est un gaz asphyxiant indétectable : il est invisible, inodore et non irritant. Il se diffuse très vite dans l’environnement et peut être mortel en moins d’une heure.
SYMPTÔMES :
– Maux de têtes,
– Nausées,
– Vomissements.
Cela est d’autant plus le cas si les symptômes sont observés chez plusieurs personnes dans une même pièce ou qu’ils disparaissent hors de cette pièce.
Dans ce cas, il est nécessaire d’aérer, d’évacuer le lieu et d’appeler les urgences en composant le 15 ou le 112.
Afin de limiter les risques d’intoxication au monoxyde de carbone au domicile, il convient :
• avant chaque hiver, de faire vérifier systématiquement les installations de chauffage et de production d’eau chaude par un professionnel
• d’aérer la maison 10 minutes chaque jour

POUR EN SAVOIR PLUS :
http://www.invs.sante.fr/Dossiers-thematiques/Environnement-et-sante/Intoxications-au-monoxyde-decarbone
http://www.inpes.sante.fr/70000/cp/10/cp101206.asp

 Conditions Générales d'Utilisation I  ©2019 CMCAS Nord-Pas de Calais

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?